20191201_124932.jpg

80 653 mots

Décembre 2020.

Plus de 4 ans après être rentrés de notre marche en Amérique Latine, nous publions finalement le livre de cette épopée…

Des yeux écarquillés, des doigts qui s’agitent frénétiquement sur le clavier de nos ordinateurs pour tenter de retranscrire les émotions de nos pas au travers des déserts, des cordillères ou de la jungle lors de notre traversée de l’Amérique Latine à pied. 

On en arrive à se demander si la vraie aventure, la plus difficile, ne fut pas celle d’écrire celle qui fut marcher ? Ce fut un long, très long, parcours d’apprenti écrivain.

Qui aurait cru que nous nous replongerions dans Marcel Proust, et autres monstres de la littérature française tel que Victor Hugo, pour tenter de comprendre les clés d’une écriture qui vous fait sentir l’odeur et la sensation de déguster une madeleine ou de se tenir droit et fier sur une barricade. 

La révolution, elle a été non seulement dans la redécouverte de valeurs plus sobres au cours de cette marche aventurière, mais aussi pendant les centaines d’heures passées à tenter une introspection créatrice pour faire émerger sur du papier un semblant de narration digeste ; en tout cas nous l’espérons.

 

Quelle formidable épopée que celle des mots pour apprendre que la transformation de notre monde commence par la compréhension qu’une passion créatrice se trouve au bout de nos doigts et pas forcément au bout du monde.

Ce processus nous l’avons, tout comme la marche, fait en équipe, en trouvant les bonnes personnes pour faire vivre l’esprit ANIMO grâce à l’entraide comme monnaie d’échange.

Merci à Lisa et Esope pour nos relations amicales autant que professionnelles et toujours si créatives.

1/1